Nuit (...) enfanta (...) les Hespérides qui, au-delà de l'illustre Océan, ont soin des belles pommes d’Or et des arbres qui portent tel fruit (Hésiode, Théogonie, v. 215)

« Nous sommes encore fort
éloignés d’une conscience absolue ;
il en résulte que chacun est capable
d’un degré de conscience plus élevé ».

Carl Gustav Jung

Invitation accompagnée vers une prise de conscience dans sa globalité, l’E.C.HO est une approche sensible du corps, bénéfique dans la vie quotidienne, au bureau ou à l’occasion de la pratique d’une activité artistique ou sportive.

Il permet d’accéder à une plus grande fluidité, de se sentir prêt à agir aisément et sans effort, d’être pleinement présent à soi-même et au monde extérieur, au niveau physique, émotionnel et artistique.

– Cours d’éducation somatique
Séances individuelles, sur rendez-vous à Bruxelles (lundi et mardi) et Tournai (mercredi) (02/675.71.62 lundi, mardi, jeudi, jusqu’à 12h00).
Possibilité de séances à domicile à la demande.
Cours collectifs (pour toutes les infos pratiques, cfr page « Cours d’E.C.HO »)
– Bruxelles : Mardi 18h30 – 19h30
– Tournai : Mercredi 19h00 – 20h00

 

E.C.HO ?

« Rendre l’impossible possible,
le possible facile et le facile élégant »

Moshé Feldenkrais

L’E.C.HO s’appuie sur une approche de la conscience d’après les concepts développés par Carl Gustav Jung et, sur le plan pratique, s’inspire des découvertes d’Alfonso Caicedo et de celles de Moshé Feldenkrais. L’éducation somatique est au centre de la démarche. Il s’agit d’un apprentissage qui vise à (re)trouver confort et facilité dans le mouvement, eu égard à la réalité somatique et à l’histoire de chacun et chacune, dans son individualité.

 

A l’origine : vocation, rencontres et cheminement

Une vocation première en tant que musicien (organiste) et pédagogue est à la base de cette démarche à la fois somatique, artistique et analytique. Dès 1986 eu lieu cette rencontre décisive avec Jean Grauwels, ostéopathe et praticien de la Méthode Feldenkrais, Michel Cautaerts, médecin, psychiatre et psychanalyste membre de la SBPA (Société Belge de Psychologie Analytique – C. G. Jung) et Nadine Deletaille, pianiste, concertiste et pédagogue. Ce premier contact poussera Arnaud Van de Cauter à s’investir de plus en plus dans ce qui deviendra, bien des années plus tard, le Jardin des Hespérides. Diplômé du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, en 1988 et du Conservatoire de National de Région de Lille, en 1992, Arnaud Van de Cauter commence une carrière de musicien professionnel, concertiste et pédagogue.

Entre 1992 et 1994, il participe à une première formation : l’atelier d’intégration musicale « Résonance » ou il travaille activement avec Jean Grauwels, Michel Cautaerts et Nadine Deletaille.

En 1997 il fonde le festival de musique ancienne,  « l’Orgue d’Août » (église N-D de la Chapelle – 1000 Bruxelles) dont il est directeur artistique.

Entre 2002 et 2010, Arnaud Van de Cauter fait une psychanalyse analytique avec Alain Canard, psychanalyste (Lille – F et Soignies – B).

En 2003, il est désigné, aux côtés de ses collègues Roland Servais et Benoît Mernier, organiste titulaire de l’église Notre-Dame au Sablon (Bruxelles).

Entre 2004 et 2009, il reçoit l’enseignement de Jean Grauwels qui, en tant qu’ostéopathe et praticien Feldenkrais à Waterloo (B), lui transmet son expérience et ses compétences pédagogiques avec les artistes et musiciens. Cette première formation somatique est complétée par des études en sophrologie (2006 – 2009 / Ecole belge de Sophrologie – Bruxelles) et une série de formations au sein de la SBPA (Société Belge de Psychanalyse Analytique) parmi lesquelles une formation à la lecture du tarot (2009 – 2012).

Arnaud Van de Cauter créée l’ « Eveil à la Conscience HOlistique – E.C.HO » en 2009 et enseigne dans ce domaine depuis depuis lors : en privé à Bruxelles et Tournai ainsi que au Conservatoire Royal de Musique de Mons (école supérieure des Arts, sections Musique et Art de la Parole). Il l’utilise comme outil privilégié pour l’enseignement de la musique en général, que ce soit en privé, dans les académies de musique (Rixensart et Tournai) ou encore à l’IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie – Namur) où il enseigne l’orgue et supervise les étudiants en agrégation.

Il exerce en tant que psychanalyste, à Bruxelles (Forest).